Encadrer-et-manager.com

La délégation de la confiance

L’un des participants au Forum a posé la question suivante : quel rapport peut on faire entre le concept  » d’ orientations de l’ encadrement  » et la « délégation de la confiance », mais aussi le « confiance dans la délégation », qui existe dans le rapport entre direction/encadrement.

Voici la réponse : si vous entendez par « confiance délégataire » la manière dont la confiance est à la fois « donnée » et « déléguée », ce don et cette délégation peuvent se faire de différentes manières, avec différents présupposés de la part de ceux qui délèguent comme de ceux à qui l’on délègue.

C’est probablement là que l’on retrouve les orientations : dans les représentations que se font les délégataires des délégués, et dans la manière dont ces représentations sont effectivement « pratiquées » dans les formes que prend la délégation.

Ceci me fait penser par exemple à ce que j’ai entendu souvent à la RATP il y a vingt ans de la part des agents de maîtrise à l’égard des cadres : « nous aussi on fait partie de l’encadrement dit-on. Mais les cadres ne nous invitent pas dans leurs réunions. Et ils ne nous délèguent que ce qui les embête » (le mot employé était bien moins poli que cela).

Vous voulez recommander le site à un ami? Cliquez ici

Ces pages peuvent également vous intéresser :
Article publié dans le magazine Option Interview dans les Echos Stratégies alternatives d’encadrement et de direction